Le Laskin Aujourd’hui

Le concours Laskin vise à fournir aux étudiant(e)s, juges, professeur(e)s de droit et aux praticien(ne)s de tout le Canada une occasion unique de se rencontrer et de débattre de problèmes juridiques qui portent sur des questions importantes et d’actualité. Ses objectifs sont de favoriser une compréhension plus profonde et plus pointue du droit et de soutenir et d’encourager l’enseignement du droit et le bilinguisme, tout en stimulant dans la communauté juridique un esprit de coopération et de compréhension qui transcende les limites linguistiques et provinciales.

Le concours Laskin est administré par un comité formé de juges et d’avocat(e)s bénévoles et est accueilli chaque année par une faculté de droit canadienne différente.

Le problème hypothétique sur la base duquel repose le concours est rédigé par un(e) juge, un(e) professeur(e) de droit ou un praticien ou une praticienne, ou un comité composé de telles personnes, et porte sur un sujet d’actualité qui relève de la juridiction de la Cour fédérale du Canada. Le « Problème officiel » est transmis à toutes les facultés participantes en français et en anglais. Les deux versions ont la même valeur et sont consubstantielles.

Chaque année, à peu près 19 des 23 facultés de droit au Canada participent au concours Laskin. Chaque faculté envoie une équipe de quatre plaideurs et plaideuses, qui plaident en équipe – deux étudiant(e)s qui représentent l’appelant, et deux qui représentent l’intimé. Au moins un(e) des quatre étudiant(e)s doit plaider la cause (et rédiger la partie correspondante du mémoire de plaidoirie) en français, et au moins un(e) d’entre eux ou elles doit faire de même en anglais. Tous les juges qui notent les mémoires sont bilingues et tous les juges qui siègent aux auditions sont compétents dans la ou les langues qui sont utilisées pendant la manche. Les questions formulées par le banc à un plaideur ou à une plaideuse sont posées dans la langue utilisée par cette personne. L’interprétation simultanée est disponible à la demande de tout plaideur ou plaideuse qui a besoin d’un tel service pour comprendre les représentations de son adversaire.

Le concours Laskin débute par une rencontre obligatoire de toutes les équipes le jeudi soir précédent le concours. Les auditions ont lieu le vendredi toute la journée et dans l’avant-midi du samedi. Chaque paire de plaideurs et de plaideuses participe à deux manches et, à chaque manche, les plaideurs et plaideuses comparaissent devant une formation de trois juges. Le samedi après-midi, deux manches finales ont lieu — une où figure la première meilleure équipe issue des manches préliminaires du côté de l’appelant contre la deuxième meilleure équipe du côté de l’intimé, et l’autre où figure la deuxième meilleure équipe du côté de l’appelant contre la première meilleure équipe du côté de l’intimé. Les deux rondes finales se déroulent devant la même formation de cinq juges. Ces juges choisissent la meilleure et la deuxième meilleure équipe parmi les quatre et les deux équipes gagnantes sont honorées lors du banquet final le samedi soir. D’autres prix sont décernés pour les quatre meilleurs paires de mémoires (c’est-à-dire les mémoires de l’appelant et de l’intimé d’une même faculté), les quatre meilleurs plaideurs et les quatre meilleures facultés.

Le concours Laskin encourage aussi l’interaction sociale entre tous les participants, y compris les étudiants et les étudiantes, les entraineurs et entraineuses, les juges et les organisateurs et organisatrices. Un salon d’accueil est ouvert les trois soirs et une réception a lieu le vendredi en début de soirée.

Plusieurs étudiants et étudiantes qui participent au concours Laskin décrivent leur expérience comme étant la plus enrichissante de leur formation à la faculté de droit. Année après année, plus de 90% des participants à notre sondage après le concours indiquent qu’ils recommanderaient aux autres étudiants de participer au Laskin.

Si vous avez quelque question que ce soit au sujet du concours Laskin, veuillez nous joindre.